No More Twist, des fils plein la tête !

Le trio de designers textile No More Twist nous revient avec une 4e collection de coussins et plaids guidée par les jeux de lumières quelque part entre miroitements et reflets.
Nous avons profité de l’occasion pour les questionner sur leur vie de créateur.

 Comment est né No More Twist?

Nous avons créé l'atelier en 2010, tout juste diplômées de l'académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Il est né d'une envie de partager un espace de travail et de nous nourrir de nos visions respectives. Le démarrage n'est pas allé en ligne droite, nous avons pris le temps d'étudier le projet pour arriver à la création de la marque d'objets textile (avec l'aide précieuse de plusieurs personnes notamment Susanna Campogrande de Fedustria et François Dubois de chez Jobin design). En tant que designers textile, nous avons d'abord envisagé la production de tissu pour un usage dans la décoration ou la mode, mais l'idée de l'objet est apparue progressivement au fil de notre réflexion et d'études de marché. 

Produire en Belgique, c’est possible ?

Oui c’est encore possible! L'industrie du textile, et principalement du tissage était très florissante au 19e siècle en Belgique, la laine dans la région de Verviers, le lin dans la région de Courtrai. Un grand nombre d'usines ont fermé dans la première moitié du 20e siècle, mais il en subsiste encore, issues de cette tradition textile. En Flandre, la production de tissage en lin a un succès international. Notre tisseur est un des derniers producteurs de tissage dans la région Wallonne. Il a su valoriser son savoir-faire pointu et ce sont maintenant des marques de luxe telles que Dior, Louis Vuitton, Kenzo, Balmain, Lancel qui lui font confiance.   

Entre la 1ère et la 4e collection qu’est-ce qui a changé pour vous ?

Nous avons professionnalisé notre méthode de travail et élargi notre réseau de points de vente. En ce qui concerne la création, nous avons maintenant une meilleure connaissance des possibilités de la production industrielle. Nos recherches techniques ont continué à évoluer et nous approfondissons des pistes déjà présentes dans nos premières collections.

 Avez-vous une ligne conductrice dans votre processus créatif ?

C'est le fil qui guide nos recherches, la manière de l'entrecroiser, les mélanges de couleurs qui se produisent quand la chaîne et la trame se rencontrent. Nous réalisons les prototypes sur métier à tisser manuel (assisté par ordinateur); nous avons donc un rapport très direct avec la matière. On fonctionne par essai/erreur, il y a un vrai processus dans le développement des textiles qui sont ensuite produits industriellement chez notre tisseur près de Mouscon.
 
Du design labellisé « made in Belgium », c’est important pour vous ?

C'est un idéal oui, on y tient beaucoup, mais on se rend compte que le système économique en place ne facilite pas la vie d'entreprises qui font le choix de la production locale. L'écart de prix qui sépare nos productions et la production de masse dans des pays à la main d'oeuvre bon marché est difficilement concurrentiel. Il y a une tendance très forte à la revalorisation de la production locale dans le secteur de l'alimentation; nous espérons qu'elle s'étendra progressivement au secteur du design. Ce serait déterminant pour toute l'économie du pays. Mais le tournant n'est pas facile à prendre individuellement, il doit selon nous résulter de réelles décisions politiques.

 
Y a-t-il des créateurs ou marques qui vous inspirent ?

 Marie: Je suis très intéressées par la scène du design Hollandais dans laquelle on trouve beaucoup de fraicheur au niveau du textile et principalement du tissage. Nos voisins ont à disposition un lieu très stimulant: le texlab de Tilburg, qui met à disposition de tous des machines industrielles. On remarque que de nombreux (jeunes) designers ont pu prototyper grace à ses outils et on ressent un vrai renouveau dans l'utilisation du tissage Jacquard chez Mae Engelgeer, Buro Belen, Aleksandra Gaca par exemple… Les utilisateurs (dont NoMoreTwist fait partie!) ne se limitent pas aux Hollandais, et même les frères Bouroullec sont passés par là! J'apprécie d'ailleurs particulièrement ce duo… Leur notoriété leur offre le luxe de rester très fidèle à leur idéalisme qui fait plaisir à voir. J'aime beaucoup les dessins que Ronan partage un peu à contre courant sur instagram, sans #!

Anne: Je ne suis pas d’un caractère “fan” à citer des noms connus ;) Je suis une parisienne vivant à Bruxelles et je côtoie dans ces deux villes pas mal d’artistes, que ce soit en musique, en cinéma, en peinture etc. Je m’inspire généralement de l’énergie qui se dégage de ce microcosme foisonnant et rafraîchissant.

Michèle: pour moi c'est avant tout le monde végétal qui reste une source inépuisable d'inspiration.
 
Des projets ou collaborations en vue ?

 Du 7 septembre au 1 octobre, notre collection LUMEN sera présente dans le Store.wallpaper au MAD parmi les objets d'autres designers Belges (CRUSO, MOOME, Valerie objects, Pierre-Emmanuel Vandeputte Design Studio, Michaël Verheyden, Muller Van Severen, Jean-François D'Or, Coralie Miessen…) http://designseptember.be/project2016-uk-782-2.html

 Une 5e collection, qui se situe dans la prolongation de la collection Lumen est en cours. Les prototypes qui sont sortis dans la phase de recherche étaient trop nombreux pour constituer une seule collection. Nous avons décidé de prolonger la collection dans un second volet car nous avions envie d'en montrer plus. 

 Une collaboration est en cours avec un éditeur et producteur textile indien. Nous sommes parties à Mumbai cet été pour collaborer sur leur collection qui sera présentée à Heimtextile début septembre. Nous sommes en effet à la recherche de collaborations qui nous permettent de mettre notre savoir-faire à disposition d'autres entreprises et de nous concentrer sur la création sans nous perdre dans les tâches administratives liées à la vente et la distribution de nos créations… Nous sommes en train d'opérer à un tournant dans l'organisation de NoMoreTwist: "plus de création, moins de logistique". 

 Michèle prend son envol pour se consacrer à des projets de teinture végétale plus artisanaux qui seront certainement exposés très prochainement dans notre showroom bruxellois, mais elle ne se consacrera plus à l'élaboration des collections de tissage Jacquard.

Retour 

Source  : photos: ©Nathalie Noël

Galerie médias